Tempête Xynthia

Durant la nuit du 27 au 28 février 2010, une tempête d'une rare violence a dévastée une partie de la france et de l'europes, les vents enregistré a sargé sur braye on étés de l'ordre de 138Km/h (enregistré a 6h37 le 28/02/2010).

 

Pour plus d'informations, voici l'article Wikipédia traitant de ce phénomène :

Tempête Xynthia

 

Xynthia
Tempête Xynthia
Xynthia sur l'Europe occidentale (animation sur 24 heures, à partir du 27 février 2010 à 17 heures).

Type Synoptique hivernale
Date de formation 26 février 2010
Date de dissipation 1er mars 2010
Vents max. Drapeau : Portugal Portugal plus de 160 km/h
Drapeau : Espagne Espagne 228 km/h (enregistrés à Orduña)
Drapeau : France France 242 km/h (Pic du Midi)
161 km/h (en plaine à Scillé)
Pression minimale 968 hPa
Dommages matériels 1,2 milliard € 1 (en France)
Mortalité 65
Régions affectées Drapeau : Portugal Portugal
Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : France France
Drapeau : Belgique Belgique
Drapeau : Luxembourg Luxembourg
Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : Suisse Suisse
Drapeau : Danemark Danemark
Drapeau : Suède Suède
Drapeau : Pologne Pologne

La tempête Xynthia est une dépression météorologique majeure qui a balayé plusieurs pays européens entre le 26 février et le 1er mars 2010, causant un épisode de vents violents. Le système, en provenance des régions subtropicales mais de type frontal, a principalement touché l'Espagne (Îles CanariesGaliceAsturies et Pays basque), le Portugal, la France (AquitainePoitou-Charentes,Pays de la LoireBretagne et Normandie), la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne et dans une moindre mesure, le Royaume-Uni, la Scandinavie et les pays bordant la mer Baltique.

Son passage a causé la mort de 65 personnes et de nombreux dégâts matériels. En France, la conjonction de vents violents et de fortes marées a donné lieu à une onde de tempête qui a occasionné d'importantes inondations dans certaines régions littorales, principalement en Charente-Maritime, en Vendée et dans les Côtes-d'Armor. La tempête Xynthia est considérée comme une des plus violentes et des plus meurtrières depuis les deux tempêtes de décembre 1999.

Le nom Xynthia provient d'une liste de noms utilisée depuis 1954 par l’Université Libre de Berlin (ULB) pour nommer les tempêtes synoptiques qui affectent l'Europe. Son usage s'est répandu aux autres pays du continent depuis cette époque. Depuis 2002, l’ULB utilise des noms suggérés par le public qui doit payer un certain montant servant au financement de l'observatoire météorologique de l’université. La liste est renouvelée annuellement et c'est un certain Wolfgang Schütte qui suggéra Xynthia2.

Sommaire

 [masquer]

Contexte météorologique

Position de la dépression au large des côtes ibériques (modèle de prévision GFSétablie le 25 février pour le 27 février)

Dès le 23 février au soir, suite aux informations reçues des satellites GOES 12, Meteosat 9 et NRL, Météo France évoque pour la première fois unedépression, située en plein cœur de l'Atlantique sur le tropique du Cancer et vers 30 degrés de longitude Ouest, et susceptible de se transformer en tempête. Le 25 février, des images prises par le satellite Eumetsat laissent apparaître le creusement rapide de cette dépression au large de l'archipel portugais deMadère, dans l'Atlantique subtropical. Les observations permettent de distinguer très rapidement une anomalie d'altitude avec décrochage de bassetropopause, en lien avec une inflexion du courant-jet3. L'intensification du creusement de la dépression conduit les services météorologiques espagnols, portugais et français à lancer une procédure d'alerte pour les zones menacées devant l'imminence de ce que les météorologistes appellent un cyclone extratropical de type « bombe » ou cyclogénèse frontale explosive. Ce terme ne doit cependant pas être confondu avec celui de « cyclone » (dans le sens de cyclone tropical) qui est un phénomène régi par des mécanismes différents, même si l'intensité des vents peut parfois être comparable. Ainsi, une tempête de type « bombe » tire son énergie de l'atmosphère, tandis que les cyclones tropicaux tirent leur énergie de la température de la mer.

Position de la dépression au matin du 27 février, 6 heures UTC (carte émise par laNOAA)

La dépression, baptisée « Xynthia » par les météorologues allemands4, remonte peu à peu des régions subtropicales, advectant au passage des masses d'air sahariennes. Ce phénomène est ressenti dans les régions traversées par la tempête par une douceur inhabituelle peu avant l'arrivée des premières rafales. Le 26 février, elle approche des Îles Canaries, où elle cause quelques dégâts matériels5. La cyclogénèse s'accentue tandis que la tempête, qui continue à se creuser (968 hPa), remonte le long des côtes du Portugal, poursuivant vers la mer Cantabrique et le golfe de Gascogne. Dans un communiqué, l'agence météorologique espagnole (AEMET) parle d'une tempête « rapide, intense et profonde » caractéristique des systèmes appelés « cyclogénèses explosives »6.

Le centre dépressionnaire atteint le golfe de Gascogne dans la soirée du 27 février, apportant des températures très douces par effet de foehn sur le Pays basque où on observait jusqu'à 25 °C, avant de pénétrer dans les terres le 28 février aux alentours de 2 heures du matin, sans toutefois se combler immédiatement. De puissantes rafales de vent et des vagues hautes de plusieurs mètres associées à une marée de fort coefficient provoquent un phénomène de surcote dans plusieurs régions du littoral français (essentiellement Charente-Maritime et Vendée). La rupture de plusieurs digues conduit à de graves inondations dans plusieurs communes7. En marge du système, on relève des vents violents dans la vallée du Rhône et sur les contreforts alpins.

La tempête atteint la région parisienne le matin du 28 vers 6 heures. Les vents les plus forts se décalent vers les régions du Centre, la Normandie et le Nord-Pas-de-Calais, atteignant également le Royaume-Uni. Au cours de l'après-midi, la tempête atteint la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Scandinavie8. Durant la journée du 1er mars 2010, elle se termine en engendrant une tempête sur la partie sud de la mer Baltique9.

Chronologie de l'événement

Cette section est organisée chronologiquement par rapport aux évènements, c'est-à-dire que les pays sont classés dans l'ordre de passage de la tempête, et non dans l'ordre alphabétique. Ceci afin de permettre une meilleure compréhension de la séquence de déroulement des évènements.

Portugal

Alerte météorologique dans la péninsule Ibérique, le 27 février 2010.

La tempête se forme au large de l'archipel de Madère, balayé par des vents violents durant plusieurs heures dès le 26 février10. Ces mauvaises conditions climatiques surviennent quelques heures après le passage d'une première tempête ayant causé la mort de 43 personnes11.

Le creusement rapide de la dépression Xynthia et son potentiel « explosif » au sens météorologique du terme conduisent l'Institut météorologique national à émettre un bulletin d'alerte rouge pour dix districts du nord du pays. La protection civile conseille aux habitants des régions du centre et du littoral de limiter les déplacements en raison de rafales de vent estimées à plus de 160 km/h et de pluies soutenues en liaison avec le système dépressionnaire.

Une première victime est signalée dans la journée du 27 février : un enfant de 10 ans meurt écrasé par un arbre à Paredes, dans le district de Porto. Neuf personnes sont également blessées dans cet accident. Les intempéries endommagent sérieusement plusieurs logements à MatosinhosVila Nova de GaiaMontemor-o-Novo et Leiria12. La garde nationale républicaine signale la fermeture de plusieurs axes routiers (autoroutes A14A16 et A2 notamment) en raison de chutes d'arbres et de poteaux électriques13.

Xynthia au large des côtes ibériques (27 février)

La circulation sur les ponts du 25 Avril et Vasco de Gama est suspendue durant une partie de la journée. Le trafic ferroviaire est également fortement perturbé en plusieurs points du pays, en particulier au niveau d'Alverca, d'Alhandra et de Peso da Régua14. En début d'après-midi du 27 février, des rafales de 140 km/h sont déjà relevées à Pampilhosa da Serra, tandis qu'à Lisbonne, les vents atteignent 90 km/h15.

Des coupures de courant sont signalées dans tout le pays. Au plus fort de la tempête, près de 1 million de foyers se retrouvent sans alimentation électrique, avant que la situation ne revienne à la normale progressivement16.

Les pluies soutenues qui accompagnent le passage de la tempête provoquent la montée des eaux de plusieurs cours d'eau dans le nord du pays, faisant craindre des inondations. Le Douro passe sa cote d'alerte à Peso da Régua dans la matinée du 28 février. Plus en aval, les villes de Porto et de Vila Nova de Gaia sont mises en état d'alerte rouge (maximum) par le centre de prévention des crues. Dans la région deSantarém, la crue du Tage coupe les axes de communication et isole de nombreuses localités17.

Espagne

L'alerte météorologique est effective pour les Îles Canaries à compter du 27 février minuit, alors que la dépression pénètre l'archipel par le sud-ouest. Les premières rafales de vent atteignent rapidement les îles de Ténérife et de La Palma (dans une moindre mesure celles de El Hierro et Gran Canarias), où elles sont accompagnées de quelques précipitations et d'une montée subite des températures.

Arbres arrachés à Güímar (Ténérife)

Des bourrasques de près de 160 km/h sont enregistrées à Izaña et San Andrés y Sauces, de 147 km/h à Candelaria et San Juan de la Rambla et de 120 km/h à Puerto de la Cruz18. Plusieurs routes sont interdites à la circulation de manière préventive et plusieurs vols au départ ou à destination des Canaries sont différés. Des dégâts mineurs sont relevés sur l'ensemble du territoire (arbres arrachés, toitures endommagées, fils électriques rompus) sans qu'aucune victime ne soit à déplorer. Des coupures de courant sont signalées dans près de 14 000 foyers canariens, la majorité (10 000) sur l'île de Ténérife19. Le réseau est remis en état progressivement dans les heures qui suivent, alors que la tempête s'évacue vers la péninsule Ibérique. L'alerte est levée sur le territoire le 27 février à 14 heures, tandis qu'au même moment de violentes rafales de vent touchent le Portugal et l'Espagne continentale.

Prévenues depuis plusieurs heures de l'arrivée de la tempête par les services météorologiques espagnols (AEMET), les autorités des communautés autonomes menacées mettent en place un dispositif d'urgence, en lien avec les services météorologiques régionaux (Meteo Galicia et Euskalmet notamment) et les services de la protection civile. En Galice, le gouvernement autonome (Xunta de Galicia) mobilise un dispositif de secours de près de 2000 personnes20. Des annonces sont faites par l'intermédiaire des médias publics (Televisión de GaliciaRadio Galega) conseillant aux habitants de rester autant que possible à leur domicile et de ne pas encombrer inutilement les lignes téléphoniques21. Les manifestations sportives et les événements de plein-air sont tous annulés.

Embarcations prises dans la tempête enGalice

Les premières rafales de vent atteignent la Galice dans le courant de l'après-midi, atteignant localement les 196 km/h dans certains endroits exposés des provinces d'Orense et de Pontevedra (Serra de Oixe)22,147 km/h sur le campus de Vigo et 145 km/h à Vimianzo22. Un premier décès est à déplorer en Espagne à Vilar de Barrio (province d'Orense) : une femme âgée de 82 ans est victime de l'effondrement d'un mur23. Au plus fort des intempéries, plusieurs axes de circulation sont coupés et 27 000 foyers sont privés d'électricité dans la seule communauté autonome de Galice23.

La tempête atteint le nord de la Castille-et-Léon et les Asturies en fin d'après-midi. À Arlanzón, des chutes d'arbres sur une route causent un accident de la circulation qui est fatal à deux personnes24. La dépression atteint les côtes cantabriques en début de soirée. Des mesures de sécurité sont prises par le gouvernement autonome basque, où les services météorologiques régionaux (Euskalmet) annoncent des vents à près de 150 km/h dans les zones sensibles25. À Saint-Sébastien et Vitoria-Gasteiz, les transports urbains sont interrompus et plusieurs centres commerciaux fermés de manière préventive26. Des messages d'alertes sont diffusés sur les ondes des principaux médias, incitant les habitants à rester chez eux et donnant des consignes en cas d'urgence. Les parcs et jardins de plusieurs villes de la communauté autonome sont fermés, les événements de plein-air annulés27 et la RENFE (société des chemins de fer espagnols) diffère plusieurs départs et arrivées de trains. En soirée, des pointes à 228 km/hsont enregistrées à Orduña28. À Bilbao, des consignes sont données pour que les navires restent en haute mer, au plus loin de la zone devant être affectée par la tempête29.

France

Évolution des cartes de vigilance
météorologique entre le 27 et le 28 février 2010
 (1/7)
Carte vigilance diffusée le 27 février à 10 h 46.

Devant l'imminence d'une tempête potentiellement dévastatrice, les services de Météo-France placent quatre départements en alerte rouge30 (niveau maximum) dans la journée du 27 février : la Charente-Maritime, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Vienne ; 69 départements sont placés en vigilance orange. C'est la deuxième fois qu'un avis de vigilance rouge est mis en place pour des vents violents depuis la mise en place du dispositif en 200131.

La tempête frappe la France dans la nuit du 27 au 28 février et une partie de la journée du 28. Elle y fait au moins 53 victimes, dont 35 dans le seul département de la Vendée, et de nombreux déplacés suite aux inondations32,33. Des rafales de vent à 160 km/h (Île de Ré) et même 161 km/h dans les Deux-Sèvres, voire 200 km/h sur les crêtes des Pyrénées (242 km/h au Pic du Midi) sont enregistrées localement, tandis qu'au pied des Pyrénées dans la vallée de l’Adour, un phénomène de foehn très important fait grimper les températures à plus de 22 °C autour de minuit CET, ou encore 19 °C à Bordeaux (contre une moyenne nationale autour de 10 °C, et °C dans le Finistère atteint par le front froid et d’importantes précipitations).

Le littoral charentais et vendéen apparaît comme le plus durement touché par ces conditions extrêmes (131 km/h aux Sables-d'Olonne133 km/h à La Rochelle137 km/h à Royan34140 km/h àSaint-Agnant et 160 km/h à Saint-Clément-des-Baleines), sans que l'intérieur des terres soit pour autant épargné (132 km/h à Châteauroux127 km/h à Nangis122 km/h à Auxerre126 km/h àNiort123 km/h à Poitiers, et 136 km/h à Metz35).

La conjonction de la tempête, de marées de fort coefficient (102) et la pleine mer, conduit à la rupture de plusieurs digues dans plusieurs localités, conduisant à de fortes inondations dans les départements de Vendée (La-Tranche-sur-MerL'Aiguillon-sur-MerLa Faute-sur-Mer)36, de Charente-Maritime (AytréFourasChâtelaillonBoyardville37La Rochelle38) ou de Gironde (Andernos,Cap-Ferret)39.

Dégâts et inondations suite au passage de Xynthia à Fouras (Charente-Maritime)

Les îles d' Oléron, de , d'Aix et Madame, sont particulièrement touchées40.

Sur Ré, les digues ayant cédé en plusieurs points, les communes de La CouardeSaint-Clément-des-Baleines et des Portes-en-Ré sont en partie inondées, les villages de la côte nord, dotés de ports, subissent également l'intrusion de la mer principalement à La Flotte ou l'on déplore deux décès. Deux chalands d'ostréiculteurs sont fortement endommagés, l'un à quai et l'autre retourné dans l'eau au port de Saint-Martin-de-Ré, les zones ostréicoles tant en mer qu'a terre sont partiellement détruites. Les passages reliant l'île principale aux presqu'îles de Loix et d'Ars sont noyés au Martray et dans les marais salants. Sur l'île, de nombreux dégâts matériels sont à déplorer et la ligne de côte, falaises et dunes, a nettement reculé41.

Inondations suite au passage de Xynthia à Sainte-Marie-de-Ré sur l'île de Ré(Charente-Maritime)

La surcote atteint une valeur exceptionnelle de près de 1,50 mètre sur les côtes vendéennes et charentaises du fait de la conjonction de trois facteurs : de forts coefficients de marée (102 contre 77 au moment du passage de la tempête Martin en 1999)42, l'influence du creusement dépressionnaire, agissant comme un « aspirateur » soulevant l'océan, et l'effet des vents de surface poussant la houle vers le littoral42. Ainsi, entre La Rochelle et Rochefort, la voie ferrée qui longe le littoral de l'Atlantique a subi de gros dommages matériels contraignant à la fermeture totale du trafic ferroviaire pendant près de trois moisN 1

Par ailleurs, la tempête est également ressentie dans certains quartiers de Bordeaux (Bastide43) et de sa grande périphérie (Saint-Louis-de-Montferrand44). Des phénomènes similaires, mais de moindre intensité, sont relevés dans les Côtes-d'Armor45(GuingampJugon-les-Lacs) et dans la Manche (Granville). Surpris par la brusque montée des eaux, plusieurs dizaines d'habitants se hissent sur les toits de leurs maisons et doivent être secourus par des hélicoptères de la protection civile46.

Le bilan humain apparaît comme particulièrement élevé : nombre de victimes ont péri du fait des inondations liées à la tempête. On dénombre 35 morts dans le seul département de la Vendée (dont 29 sur les communes de L'Aiguillon-sur-Mer et La Faute-sur-Mer), 12 dans le département de la Charente-Maritime47, 2 en Loire-Atlantique, 2 en Pyrénées-Atlantiques, 1 dans le département des Hautes-Pyrénées et 1 dans l'Yonne. Les dégâts matériels sont également importants dans certaines régions (toitures arrachées, éboulement

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. kennyoxgy (site web) 30/01/2013

A car shell provides four replaceable nose components and two replaceable fin,which can transformation the aerodynamic performance, also can arrange for players transform the appearanceTR-12 meets the requirements of EFRA/IFMAR, BRCA, ROAR and JMRCA each humongous eventSAB Hobgoblin 500 stirring helicopterThe SAB Heli Segmentation announced they are give to get going a level 500 Toy Cars Elf 500 electric helicopterUse 36 mm cyclic servos, 52 x52mm motor,the highest support 6s 4500 mAh battery A motor car shell provides four replaceable nose components and two replaceable fin,which can variation the aerodynamic performance, also can let players transform the hint
The transport shell of Speedpassion F-68 one-tenth F1 The Speedpassion launched new motor vehicle shell of F-68 one-tenth F1 equation remote device crate usedThe new one-eighth Nitro GT remote conduct car,named GT 011OR-18 can fall upon the passenger car have improved straight line grip, provide more downforce The whole transport use solid amounts of carbon fiber materials and high-class quality aluminum manufacturingBut today, when you are driving your motor vehicle,are you always concoct that you can appropriate for the blueprint one race car RC Cars driver,enjoy the pleasant sensation of two seconds accelerate from zero to one hundred kilometers? Or take the car to the limit,and participation the jumpiness of the tire constantly screams? All of this is justifiable a hallucination on most peopleOnly provide lightweight 0The tail shaft width of adjustable range is renowned,which to help the remote device jalopy alter to different suzerainty siteIt is very suitable in support of tournament up to date on one-eighteenth remote control buggy to use, SpeedMerchant driver in the 2011 and 2012 seasons used the prototype car shell of OR-18 to get success,now formally store production and launched it to the sell In accordance with the scale,there are one-twenty eighth,one-eighteenth,one-tenth,one-eighth,one-fifth

2. pauluoa (site web) 29/01/2013

Above these upgrade components can provide more advisedly framework rest performance and weight division,the steering response is more sensitive, the car becomes easier to manipulateThe Receiver and the electronic transmission can be installed on the centerline of the frame,the gravity allotment is betterIt is very suitable for striving demolish one-eighteenth remote control motor car to use, SpeedMerchant driver in the 2011 and 2012 seasons used the prototype motor shell of OR-18 to get success,now formally assortment production and launched it to the marketThe midship motor setting can be set in turned on grip site, such as carpet pavement and artificial turf pavement provide well-advised b wealthier rule reaction and higher cornering speed The Sliverado is classic pickups, deceitful headlamp form and wide unhinged portion lines are shapely of the muscles sense of American railway carriage,additionally mounted spoiler in the rear of the car,which can improve the stability of walking and promote the RC Tanks jumping performanceThe Japanese Mugen Seiki launched the MBX7 of one-eighth contest unfluctuating Nitro off-road vehicle! The MBX7 block out team seeks to repair the wheels's cornering speed, inflation the sensitivity, reduce the center of gravity and inclusive reduce the weight of transmission partsOnly provide lightweight 0JConcepts 2012 Chevy Silverado heap shellBittydesign eight Persistence 2The Xray launched the XB4 4WD one-tenth stimulating off-road vehicles in dilatory 2012, this discredit one-eighth oil touching off-road XB9 would also renewal?The XB9 release listed in late 2011 to antiquated 2012 ,The Xray official claimed their R&D team entered the closing stages for the event of 2013 spec new version XB9,only a occasional modifications will record herds production
The Yokomo launched the new 12 young R12C (one-twelfth tense out-and-out road vehicles),the R12C is completely likeness the chariots of the 12 young world titleist Naoto Matsukura used in 2012 The design of wheels shell is similar to popular one-twelfth RC Helicopters charged laid low road vehicles(12 young) ,with 12 young car shell show clippingremote check epitome motor can bring you the speed and passionWith the RB in the off-road vehicles motor solid understructure,RBOne R new passenger car performance should also possess a firm assure,but produce remote control wheels is not relaxing,whether RBOne R can enter the top off-road vehicles ranks or not, it remains to be seen As the remote exercise power old label BMT recently inexorably launched a new car1 mm thickness Lexan substantial manufacturing, products with stickers and painting enveloping paper0 machine shellBittydesign upgrade their own Force series crate shell,launched 2

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.